Le contrôle technique d'une voiture particulière : Définition et astuces

Publié : Le 01 Juin 2021 à 11:25
Écrit par
Article vu : 23 fois
Un véhicule recalé au contrôle technique est redouté par tout propriétaires. Il faudra effectuer des travaux et payer la contrevisite. Voici comment

Tout véhicule en circulation est concerné par le contrôle technique : véhicules particuliers, utilitaires, camping-cars et véhicules de collection. Voici quelques points à savoir et des astuces avant de passer au contrôle technique pour une voiture particulière.

Le contrôle technique : Définition

Le contrôle technique est un examen périodique, obligatoire depuis 1992, à effectuer auprès d'un centre de contrôle technique agréé.

Il a pour but d'éviter la circulation de véhicules défaillants, afin d'assurer la sécurité de tous les usagers de la route : conducteurs et passagers. Il a aussi une vocation environnementale.

Le contrôle est à l'initiative du propriétaire du véhicule.

Le premier contrôle est à faire avant le 4ème anniversaire de la première mise en circulation du véhicule. Il se fait tous les 2 ans à partir de sa quatrième année.

Il s'effectue sur 133 points de contrôle répartis en plusieurs catégories : identification, suspension, direction, etc. À l'issue du contrôle, un procès-verbal établi par le centre de contrôle technique récapitule les coordonnées du propriétaire, les caractéristiques de la voiture, la date et la nature des examens réalisés.

Rouler sur route ouverte à la circulation dans un véhicule dont la date de validité du contrôle est dépassée est une infraction au Code de la route. Le conducteur s'expose à une amende forfaitaire de 135 € et risque le retrait du certificat d'immatriculation voire d'une immobilisation immédiate du véhicule.

Le coût d'un contrôle technique

Il n'y a pas de réglementation au niveau des tarifs. Les prix des prestations varient selon les centres, allant de 65 à 98 euros, avec un prix moyen de 78 euros. En général, il est plus cher dans les grandes villes que dans les campagnes. Ainsi, vous pouvez économiser de l'argent sur le montant de la facture en le faisant à la campagne, par exemple, le samedi matin ou lors de vos vacances. Vous pouvez également profiter des tarifs promotionnels proposés par certains grands centres en ville.

Quelques astuces avant de passer au contrôle technique

Les propriétaires craignent la contre-visite puisqu'elle impose des réparations et les frais qui en découlent. Voici quelques astuces et préparations avant le contrôle et pour avoir une première idée sur l'état de votre voiture.
Notons que certaines solutions proposées ci-après ne sont que provisoires. Histoire de repousser un peu l'échéance de vos dépenses de réparation.

Règles de pollution

: les réglementations appliquées sont celles de l'année de sortie de votre voiture et non pas aux normes des voitures récentes. Si vous sentez que votre voiture a des difficultés sur ce plan, faites le plein avec un carburant de qualité supérieure pour nettoyer et désencrasser le moteur de votre voiture. Une fois le moteur chaud, roulez avec un régime supérieur sur une route nationale, par exemple, pour faire monter la température dans la ligne de l'échappement et pour brûler tout ce qui est encrassé. Cela peut suffir pour décrasser le pot catalytique.
Sur un véhicule ancien il serait judicieux de consommer son dernier plein de carburant avec un produit type nettoyant injecteurs diesel ou aller en garage pour brancher son moteur sur une machine qui nettoie avec un produit type Décaboost.

Suspension et fuite

Si vous avez des doutes sur l'amortisseur, il faut bien les nettoyer s'il y a un peu d'huile qui a coulé. Il faut vérifier aussi en dessous du moteur s'il y a une trace d'huile, car cela va être sujet à une contre-visite. À nettoyer dans un premier temps, mais à surveiller s'il y a vraiment un problème.

Éclairage de la voiture

: vérifiez bien le fonctionnement des veilleuses, des phares, des antibrouillards, des clignotants, etc. ainsi que la fixation des globes.

Niveaux :

Contrôlez le niveau d'huile, le niveau du liquide pour lave-glace. Vérifiez si le système de lave-glace fonctionne bien. Au passage, contrôlez l'état des balais d'essuie-glace et si le pare-brise n'est pas fissuré, si les rétroviseurs sont en bon état et bien fixés.

Etat général
Toutes les portières s'ouvrent de l'intérieur et de l'extérieur, y compris le coffre.

Contrôlez l'état général de la carrosserie. Il ne doit pas y avoir de trous ni parties saillantes. Vérifier que les ceintures de sécurité soient présentes et fonctionnelles.
Peu connu, les plaques d'immatriculation ne doivent pas être personnalisées ou dégradées.
Contrôlez les pneumatiques. La législation à ce sujet est précise. Voici un article qui résume bien tout ce qu'il faut savoir pour contrôler la conformité de ses pneumatiques

Par ailleurs, assurez-vous d'avoir tous les documents nécessaires le jour du contrôle ! C'est bête à écrire mais il faudra présenter la carte grise du véhicule au contrôleur.


Une réparation ? Vous pouvez tenter les garages solidaires ou trouver un réparateur en ligne et réserver votre entretien mécanique.

Publicité de nos partenaires e-commerce :

15,45 €
50,80 €
14,06 €

Amazon : Real Techniques | Ensemble de Sculptures | L'emballage peut varier

Annonces partenaires



Articles en rapport