Chaines à neige ou chaussettes, que choisir ? + Bonus conduire l'hiver

Publié : Le 08 Mars 2021 à 17:37
Écrit par
Publié par : Nico - Corrigé par : Nico
Article vu : 0 fois
Vous préparez un séjour à la montagne ou souhaitez équiper votre auto pour l'hiver et ne savez pas choisir entre chaussettes à neige ou pneu hiver ?

Pneu hiver, pneu neige, pneu contact : Le choix des locaux

Les pneus hiver sont le choix évident pour les habitants des régions alpines et autres territoires au climat froid donnant lieu à des précipitations neigeuses tous les ans.

Question subsidiaire : Combien de pneu neige par voiture ? 
Réponse auto-facile.com : 4 ! Effectivement, 2 à l'avant pour la motricité si le véhicule est une traction, et 2 à l'arrière pour équilibrer le véhicule dans les courbes. Sur une voiture équipée de quatre pneus neige, le point de décrochage des roues arrières arrivera plus tardivement que sur une voiture équipée de seulement deux pneus neige à l'avant.

Quid des propulsions ? Combien de pneu sur une BM, Mercedes et autres véhicules en version deux roues motrices à propulsion ?
Réponse auto-facile.com : 4, et si possible en bon état, les deux pneus avant serviront pour la tenue de route en courbe (éviter un tout droit dans un un virage n'est-ce pas !) et deux pneus arrière en très bon état pour la motricité.

Chaines à neige : le choix idéal pour rouler en montagne l'hivier


L'avis de Nico 16 / 20
2,5 / 5
Installation / retrait 2,5 / 5
4,5 / 5
Efficacité sur neige molle 4,5 / 5
4,5 / 5
Efficacité sur neige dure et glace 4,5 / 5
3 / 5
Prix 3 / 5
4 / 5
Durée de vie 4 / 5
  • Sécurisant sur neige et glace
  • Apporte motricité et franchissement
+
  • Vitesse de pointe limitée
  • Requière des efforts pour installation retrait
Les chaines à neige sont redoutées pour beaucoup pourtant les constructeurs ont fait de sérieux progrès pour faciliter leur installation et sur la fiabilité en roulant, si l'on ne tient pas compte des modèles avec du plastique sur la bande de roulement. Les prix grimpent vite mais il faut dire qu'une paire de chaine à neige est un équipement spécial haut de gamme, conçu pour durer.

Les chaussettes auto : Le choix des vacanciers

Les chaussettes à neige sont très répendues chez les vacanciers savent séduire et pour cause elles alignent les atouts. Cependant ces équipements pour rouler l'hiver ont quand même leurs limites.
Les chaussettes à neige ne sont pas considérées comme un équipement spécial. Les avoir... mais dans le coffre ne sert à pas grand chose. Si vous hésitez entre les pneus neige et des chaussettes ou chaines à neige, il faudra aussi tenir compte des évolutions prévues par le législateur en fonction des régions où vous habitez ou des secteurs traversés. Dans certains territoires montagneux, les automobilistes se verront obligés de circuler avec des pneus homologués M+S (mud and snow).

Les chaussettes auto : Le choix d'appoint


L'avis de Nico 15 / 20
3,5 / 5
Installation / retrait 3,5 / 5
4 / 5
Efficacité sur neige molle 4 / 5
2,5 / 5
Efficacité sur neige dure et glace 2,5 / 5
4 / 5
Prix 4 / 5
1 / 5
Durée de vie 1 / 5
  • Léger
  • Moins casse tête que des chaines à installer
+
  • Durée de vie qui fond sur route noire
  • Toutes ne sont pas performantes sur la glace
Autant la chaine à neige est un investissement pour durer, autant la chaussette à neige est un consommable. Elle est indispensable à avoir pour rouler en montagne l'hiver en complément de pneus été pour celui qui vient une fois par an. Attention quand les conditions de circulation deviendront rudes, la chaussette ne remplacera pas un équipement spécial tel qu'un pneu hiver, pneu clou ou chaines à neige. Il sera possible de se voir refuser l'accès à certaines routes.

Bonus : astuces pour se sortir de situations difficiles sur route enneigées

Voici une série d'astuces d'un local à destination des visiteurs peu habitués à rouler en montagne que je partage avec plaisir si ça peut aider :

Astuce numéro 1 pour gagner en motricité propulsion et tenue de route

L'astuce testée et validée des parents pour rouler dans la neige sur leur vieille Volvo était de lester l'essieux arrière avec des briques, parpaings ou autres dalles dans le coffre.

A la montée, les pneus exercent plus de pression sur le sol ce qui leur donne plus de capacité de traction.
En courbe avec un véhicule long et à vide, cela limite l'effet de chasse de l'arrière.

C'est encore plus vrai avec un pick up à vide alors qu'il est fait pour rouler chargé.

Astuce numéro 2 pour faire face à des montées difficiles

Quand il y a trop de neige fraiche et de pente, l'avant d'un véhicule non réhaussé va faire comme l'étrave du chasse neige : pousser la neige devant le véhicule. Conséquence, vous créez un tas de neige qui devient de plus en plus important, à pousser. L'adhérence étant limitée, surtout si le véhicule est chargé et que la pente est forte, les roues avant vont pas réussir à trouver suffisamment d'accroche sur le sol et vont patiner.

Pour éviter cela, une seule solution : rouler en marche arrière ! Sisi. Ce n'est pas recommandé par le code de la route, il faut bien évidemment mieux savoir renoncer à rouler sur des routes en mauvaises conditions que de tanker la voiture au mileu de la montagne en pleine tempête de neige. Mais une personne avertie et habituée à la conduite sur neige pourra monter un véhicule standard chargé dans un peu plus de 30 cm de neige bien fraiche et visqueuse.

Astuce numéro 3 pour adopter la vigilance 100% quand nécessaire

Surveiller le thermomètre. En effet, il est courant qu'à mi-altitude entre montagne et plaine une portion de route enneigée soit pile à 0°C.

Les physiciens et chimistes me voient venir, 0°C c'est le point de fusion de l'eau.
Au dessus de 0°C, la neige est molle, le pneu l'écrase et la chasse jusqu'à trouver un fond d'adhérence. 
En dessous de 0°C, la neige est bien froide et le pneu hiver est conçu avec une gomme et des rainures permettant une accroche suffisante y compris sur chaussée couverte de neige. Avec des pneus neige en bon état, il est tout à fait possible de rouler à environ 10 km/h de moins qu'une conduite normale sur toute sèche. Bien ententu la prudence est de mise l'essentiel étant de garder le contrôle de son véhicule en tout instant. L'objectif réel sera d'arriver, même avec un peu de retard. Vous savez ce qu'on dit en vtt "qui fait le malin, tombe dans l'ravin". C'est un proverbe universel qui s'applique à tous.
Que ce passe-t-il quand la neige est au point de fusion ? La neige fait une sorte de mayonnaise, trop épaisse pour être dégagée par le pneu et ses rainures mais trop fluides pour fournir sufisamment de contact avec la chaussée. Les pneus auront du mal à mordre et c'est précisémenet ces conditions (avec la glace vive en dévers) qui sont les plus traitres.

Astuce numéro 4 pour sortir une voiture d'une place de parking enneigée

Zzzzzzzzzz, zzzzzzzzzz, vous avez beau accélérer et la voiture ne bouge pas ? Avant de chercher des gros bras et plutôt que d'appeler la dépanneuse qui va vous facturer un bras et un demi-rein, jouez sur l'inertie du véhicule pour sortir de la place de parking.

Cela fonctionne avec un véhicule très lourd comme un gros camping car dont les roues ont tendance à s'enlyser dès que le sol est meuble. Cela fonctionne dans le sable comme dans la neige.
Dégagez grossièremet la trace pour que le véhicule puisse sortir. La difficulté viendra de la pente + sol très lisse + aucun élan alors que l'énergie initiale nécessaire pour mettre en mouvement un véhicule est conséquente. Mais une fois lancée, elle diminue.
Donc plutôt que de s'acharner à s'enlyser comme le chauffeur de camping car dans le sable, Enclanchez la première ou la marche arrière. Puis embrayez un instant pour donner un peu de mouvement au véhicule. Il va bouger à peine dans un sens puis débrayer pour lui permettre de revenir en position initiale. Recommancez la manoeuvre. Vous créez un mouvement de balancier. Dans certains cas, le véhicule tasse un peu la pente ce qui l'adoucit. Avec de la syncrhoniciité, le mouvement de balancier prend de l'amplitude et vous permet de franchir l'obstacle grâce à l'inertie de l'énergie cinétique.

Astuce numéro 5 pour gagner un peu d'adhérence sur courte portion de route gelée

Parfois la circulation impose un arrêt et quand l'état de la route est fortement dégradée à cause de neige, glace, couplée à de la montée, l'arrêt est vrament pas une bonne idée.

A l'arrêt donc, les pneus patinent et vous sentez qu'il ne manque pas grand chose pour repartir. Que faire ? Si les abords du véhicule sont suffisamment libres, vous pouvez braquer à fond d'un côté puis de l'autre. Les roues avant s'inclinent en tournant ce qui concentrent la charge du pneu sur une surface plus réduite. De plus le véhicule n'attaque plus la pente de face mais cette fois de côté. Si cela ne suffit pas, les voitures un peu anciennes avec un capot plat permettaient de poser une personne sur l'avant pour recharger les roues avant. Simple, efficace, mais clairement pas adapté pour rouler pour des questions de sécurité.

Publicité de nos partenaires e-commerce :

167,97 €
148,75 €
146,19 €

Amazon : Chaînes de Neige d'hiver de Voiture pour la chaîne antidérapante de Secours de Camion de la Voiture SUV (Taille : 205/70R14)

Annonces


Articles en rapport