Rouille : Comment entretenir et préserver sa carrosserie automobile ?

Publié : Le 09 Janvier 2019 à 17:23
Écrit par
Article vu : 1 714 fois
Le temps, le sel, les projections contre la carrosserie, la peinture poreuse sont autant de risques de corrosion. Comment lutter contre la rouille ?

Introduction

Dans cet article je vais décomposer les grandes étapes du traitement contre la corrosion et présenter les principales solutions du marché, les avantages / inconvénients de chacuns et comment les appliquer.

Vous pouvez partager avec moi vos produits, méthodes d'applications et résultats.

1. Préparer la surface

Avant d'appliquer tout traitement anti-rouile, la surface à traiter doit être propre et dégraissée.

  1. Enlever tout ce qui n'adhère pas, à l'aide d'une brosse metallique convexe par exemple. Les petites stries vont aider plus tard pour faire pénétrer le traitement.
  2. Dégraisser. Idéalement utiliser un nettoyeur à eau chaude pour enlever le sel, la rouille et tout ce qui est bien gras (huile, graisse etc !!). A défaut, utiliser de l'acétone qui a le mérite de sécher rapidement.
  3. Utiliser un outil abrasif ou sabler, mais ne pas la lustrer à la brosse rotative car l'objectif est aussi de piquer la rouille. Il est possible de sabler au noyau de pèche broyé.
  4. Rincer à l'eau claire et laisser sécher. Pour les plus préssés, il est possible de sécher à l'acétone. Recommancer deux ou 3 fois si vous voulez traiter rapidement ensuite. 

 

2. Le destructeur de rouille

Maintenant vous allez appliquer un produit pour stopper la corrosion. Il existe différentes solutions entre les produits phosphatants et non phosphatants.

 

Frameto et acide phosphorique : bien respecter ces précautions

Le Frameto et autres produits actifs à base d''acide phosphorique agissent seulement sur la rouille de surface.
En complément, il faudra appliquer un vernis.
Cette solution est un peu cher, manque d'intérêt et globalement décevante surtout chez ceux qui ne grattent pas la surface blanche qui se forme avant de peindre.

En savoir plus sur l'acide phosphorique : http://www.bagheera-cafe.com/viewtopic.php?t=36&start=0

 

Ferose

Ferose est un transformateur de rouille avec composite resine qui forme un voile protecteur.
Il offre une tres bonne accroche pour les peintures et présente aucune réaction nefaste pour les peintures. 

Pour renforcer la protection pour les milieux Alcalins par exemple, il est possible d'utiliser la même résine "Protectose" de Ferose.

Restom

Bien connu des restaurateurs de véhicules anciens, Restom propose un convertisseur 5030. Il dissout la rouille sans attaquer le métal sain. A tester.

Restom propose aussi un dérouillant phosphatant. Il s'utilise pur ou dilué.

En applicant ensuite du PHO 4090 (phosphate également) au chiffon, vous obtenez une protection économique et qu'il est possible de laisser 6 mois sans le recouvrir, poncer, dépoussiérer.
Cette surface pourra être peinte telle quelle.

Dinytrol

Le Dinytrol est utilisé en restauration de véhicules et objects anciens.

Rustol Owatrol

Le Rustol Owaltrol est un antirouille incolore neutre que j'ai choisi personnellement après avoir réalisé l'étude sur les produits antirouilles. Contrairement à d'autres, il a l'avantage de ne pas être un acide phosphatant et d'être sans siccatif, c'est-à-dire qu'il ne nécessite pas de catalyseur de séchage.
Il stoppe efficacement la progression de rouille. Ce produit tolère un voile de rouille qu'il transformera pour produire une base solide sur laquelle se fixer.

Il a l'avantage d'exister en Owatrol bombe aérosol pour atteindre les endroits difficiles.

Le site constructeur apporte une réponse complète à toutes les questions pour l'application, la compatibilité, les dosages : https://owatrol.com/faq/rustol-owatrol/


Notez qu'en complément, il sera possible d'appliquer un primaire d'adhérence antirouille de chez Rustol. Il s'agit d'une peinture fluide et recouvrante contenant de l'antirouille, l'OWATROL CIP. Elle est teintée en rouge. Sous un véhicule, on distingue d'un coup d'oeil les parties déjà traitées. C'est donc un apprêt idéal à appliquer avant peinture.

Julien "transformateur de rouille"

Julien "transformateur de rouille" : ne s'attaque qu'à la rouille, mais il faut le recouvrir dans les 6h avec de la cire ou peinture (pour neutraliser l'acide).

https://www.peinturesjulien.fr/nos-produits/transformateur-rouille

Tanick

Le Tanick est un inibiteur de rouille. Il la transforme chimiquement l'empêchant de reprendre son boulot destructeur.

Il s'applique directement sur le métal nu, dégraissé et propre dont on aura retiré tout ce qui n'adhère pas à la tôle.

Le produit d'aspect laiteux, se passe comme de l'eau. Il peut être posé au pistolet de graphitage, par exemple pour être pulvérisé dans les corps creux...  

Il suffit alors de le laisser agir jusqu'à ce que la rouille soit devenue noire, ce qui confirme sa transformation.

Ce résultat est totalement neutre, on peut alors traiter à l'anti-rouille ou directement peindre. 

3. L'apprêt + traitement

Il existe plusieurs écoles, epoxy ou métallisation :

  • Julien antirouille blanc.
  • 1 ou 2 couches au Rustol CIP (un primaire tolérant), ne pas recouvrir d'interprotect. Notez que cette option est longue à sécher mais il tiendra plus longtemps. 
    Demander avis au service commercial ou technique Rustol suivant l'usage.
    Le rustol est très couvrant et très pénétrant. Il pénètre la rouille jusqu'à la partie saine et isole cette dernière de l'air, l'eau, l'oxydation existante.
  • Huile de lin + térébentine + sicatif.

D'autres solutions existent comme le primaire / Apprêt (phosphatant ?) sous forme de poudre thermodurcissable qualité epoxy.

Pour ceux qui ont besoin d'approfondir la question et considérer des produits professionnel, il faudra aussi regarder les produits Bernardo et Dupont.

4. Mastic

L'étape de mastic pose une question récurrente. Faut-il mastiquer sur le métal ou sur couche protectrice ?

Les deux sont possibles.
Sachez que sur surface Epoxy, il faudra utiliser du primaire garnissant.

5. La peinture multicouche

  • Peinture Julien antirouille sans Rustol 2 ou 3 couches.

  • Peinture mélangée à 40% de Rustol (préférer bi composant avec durcisseur) = peinture anti-rouille. Cette solution est très grasse et très pénétrante. Le fabricant fournit des informations de dosage différent pour chaque couche.

  • Peinture Hammerite antirouille. Elle demande une bonne préparation de la surface et se montre résistante. Les témoignages sur le web font part de cas de peinture appliquée sur surface ayant de la rouille dessous. La peinture finit alors par fissurer faire des plaques et par tomber.

6. Que faire de plus ?

Pulvériser au pistolet de la cire pour corps creux (cire rustol, blackson ou autre). Il s'agit de l'interieur de portière, les bas de caisse, etc.

Anti-rouille : Précautions d'usage

Les produits recommandés sont des dillutions d'acides chlorydriques, phosphoriques et autres produits nocifs.

Leur manipulation et leur application demande des précautions particulières. Ne pas mettre en contact avec la peau, les yeux, éviter de réparer et toute exposition prolongée.
Privilégier des gants en nitryle.

Pour une bonne efficacité, les produits fonctionnent dans des conditions de température, de temps de séchage, de compatibilité ou non avec d'autres produits recouvrants.

Publicité de nos partenaires e-commerce :

14,95 €
8,99 €
10,99 €

Norauto : Antirouille Owatrol 500 Ml

Annonces partenaires



pub

Articles en rapport

Inscription

Connexion

Pas encore inscrit ? S'inscrire