Gain de puissance : le boitier additionnel

Publié : Le 21 Février 2023 à 00:00
Écrit par
Publié par : Nico
Article vu : 20 fois
Comment améliorer l'expérience d'une voiture avec des trous à bas régime ? Est ce qu'une reprogrammation est mieux qu'un boitier additionnel ?

Les moteurs sont sous exploités

Les besoins du marché poussent les constructeurs à décliner plusieurs versions d'un même moteur.
Celui qui possède la version la moins puissante d'un moteur commercialisé avec plus de couple et chevaux pourrait être tenté de trouver une solution pour augmenter la puissance du véhicule.
Deux solutions s'offrent au conducteur : la reprogrammation de la carte graphique du calculateur qui n'est pas autorisée par le législateur.
La pose d'un boitier additionnel qui permet de tromper le calculateur pour le forcer à modifier certains paramètres d'avance à l'allumage, débit d'air, injection d'huile, carburant dans le moteur.

Il faut dire que les motorisations commercialisée sont loin des meilleures preformances exploitables des motorisations. Les constructeurs automobile doivent se plier à des normes environnementales de plus en plus limitantes pour la puissance pour atteindre des objectifs d'emissions de CO2 basses tout en conservant une base de véhicule lourde pour respecter des normes de sécurité importantes. Par ailleurs, les moteurs doivent pouvoir fonctionner avec des carburants de qualité moyenne (indice d'octane) et dans des environnements dégradés, par -20°C, à +40°C, en altitude avec un apport en oxygène limité.

Il existe donc une marge de manoeuvre possible pour gagner du couple et en chevaux. Un véhicule qui dispose d'une meilleure reprise va moins peiner pour entrainer sa charge. Au final vous optenez une conduite plus souple et une la consommation de carburant peut baisser.

Le boitier additionnel est-il efficace ?

Cette solution ne nécessite pas de reprogrammer la carte constructeur. Quand il est branché, le boitier additionnel modifie les informations qui parviennent au calculateur pour le tromper.

Ce dernier dispose d'origine d'une cartographie mise au point par les ingénieurs. Elle fonctionne comme un abaque qui fourni pour chaque situation mesurée (température, densité des fumées d'échappement, pression sur la pédale d'accélérateur) correspond un pré-réglage des différentes organes du moteur de sorte pour que le système envoie la meilleure quantité d'air et de carburant.

Pour que la compression (diesel) ou l'explosion (GPL / essence) soit la plus puissante possible.
Les résultats constatés sont un gain de couple à tous les régime, gain de puissance et (autant ou) moins de consommation de carburant.

Certains boitiers se contentent d'injecter plus de carburant. D'autres modulent tous les paramètres d'injection (avance, durée, pression) et la pression du turbo.

Essai d'un boitier sur moteur diesel

J'ai testé un la puce électronique sur une CORSA C 1.7 DTI 75 ch. Le moteur était très creux à bas régime ce qui était pénible à conduire en ville et en montagne. Pas de pèche à 2000 tours par minute. Le turbo s'allumait d'un coup à 2200 tours / min.
L'installation s'est faite en 30 min. 20 min pour s'assurer de tout faire tout bien, et quelques minutes pour le branchement.

Bilan : Le comportement de la voiture s'est transformé. Elle est devenue agréable à conduire, souple, coupleuse. 10 ans après, la voiture roule toujours et marche toujours aussi fort.

C'est pourquoi je suis enthousiaste à l'idée de faire ce petit guide aujourd'hui.

Boitier additionnel, est-ce légal ?

Toute modification du véhicule avec des pièces non homologuées par le constructeur peut engendrer une suspension de l'homologation du véhicule à circuler sur la voie publique. (Ce n'est pas le cas aux US).
En conséquence il faut veiller à installer un matériel homologué.
Pour un véhicule récent, c'est donc à éviter car il est possible de perdre la garantie constructeur.

Attention, toute modification apportée à un véhicule nécessite une nouvelle homologation à la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement). En modifiant les caractéristiques techniques du véhicule, vous exposez les pièces mécaniques à plus forte contraintes et un risque d'usure prématuré voire de casse.
Vous augmentez la puissance ce qui doit se traduire sur le nouveau certificat d'immatriculation.

 

A l'inverse de la reprogrammation qui modifie les caractéristiques techniques du véhicule, le boitier additionnel se monte en série sur les organes moteur. Il pourrait être tentant d'installer un bouton d'activation / désactivation du boitier additionnel dans l'habitacle pour fonctionner en origine la plus part du temps et limiter l'usage "amélioré" à certains usages. Pour éviter tout risque légal et de rétractation des assurance à assurer, l'idéal sera de rester dans du matériel homologué et installé par un installateur agréé.

Bilan : Boitier additionnel, pour qui ?

Il reste tout à fait possible d'utiliser un boitier additionnel pour un véhicule destiné à un usage sur voie privée comme en compétition sur circuit.

Publicité de nos partenaires e-commerce :

Amazon : sourcing map Gaine Thermorétractable PVC Emballage Batterie Tube Thermorétractable 50mm Plat Largeur pour 18650 Puissance Fournitures 5m Long Noir

Annonces partenaires


Inscription

Connexion

Pas encore inscrit ? S'inscrire