Permis de conduire : toutes les astuces pour l'obtenir facilement

Publié : Le 31 Mai 2021 à 14:35
Écrit par
Article vu : 18 fois
Le permis de conduire est signe de liberté C'est le papier pour vous émanciper des transports en commun et du bon vouloir des membres de la famille.

Voici une liste d'astuces pour mettre toutes les chances de votre côté pour vous aider à obtenir le document dont vous avez besoin.

Préparer le permis : Pourquoi il est important de débuter tôt

Vers 18 ans, il y a les examens scolaires ce qui représente une bonne charge de travail et peut générer une bonne dose de stress suivant les personnes et ambitions. Le meilleur conseil que je peux formuler sera logique : démarrer l'apprentissage avant. En effet, vous pouvez vous inscrire pour préparer les examens du code dès 15 ans, obtenir code de la route à 16 ans et passer le permis dès 17 ans. Il faudra juste attendre la majorité pour pouvoir conduire seul et gagner cette précieuse liberté de mouvement.

Avant 25 ans, le cerveau est encore en capacité d'apprendre et de s'adapter à des situations nouvelles. Autant se lancer avant d'avoir fini ses études. De plus en dehors de la capitale, disposer d'un permis de conduire automobile est une condition d'embauche quasi indispensable.

Je ne sais pas si vous avez remarqués, mais ce qu'on redoute, on le repousse, on en fait une montagne. Plus le temps passe, plus elle parait grosse et infranchissable. Il en va de même pour le permis routier : à trop hésiter il va devenir une hantise, un cauchemard. Ce n'est pas l'objectif, donc débutez sans plus attendre si vous en avez la possibilité.

Opter pour les auto-écoles en ligne

Non content de proposer des prestations moins chères, les auto-écoles en ligne présentent généralement un meilleur taux de réussite aux examens de permis de conduire. Cela s'explique par la possibilité de passer par un examen blanc en quelques clics sur leur plateforme afin de vous permettre de vous habituer aux questions et de voir où vous en êtes vraiment dans l'apprentissage des codes et de la conduite.
L'auto-école en ligne vous donne accès à des ressources qui vous permettront de tester et renforcer vos connaissances du Code de la route et forger vos réflèxes de futur conducteurs. 
L'auto-école sur Internet permet de s'entrainer depuis chez soi sans avoir à se déplacer dans une salle glauque, avec bruits de chaises, l'odeur du renfermé et des diapos comme nos parents l'ont connus ou des vidéos pour ma part.

Ne manquez pas une occasion de faire une conduite accompagnée

Plusieurs vous le diront, c'est le passage de l'examen de conduite qui sera le plus dur. Mais vous aurez plus de chance de passer cette étape haut la main si vous vous entraînez. Outre les séances de conduite avec un moniteur, ne manquez pas une occasion de faire une conduite accompagnée avec un bon conducteur. Vous avez la possibilité de le faire dès l'âge de 17 ans.

Avant sa première leçon de conduite

Si vous le pouvez, vous gagnerez à tester la conduite ne serait-ce que quelques minutes. Eviter les voitures neuves, il serait dommage de faire craquer une boite de vitesse d'une belle berline. L'idéal est une voiture passage de vitesse non automatique. Pour des raisons évidentes, allez sur un grand parking vide de circulation un dimanche matin par exemple ou une voie non ouverte à la circulation. Installez-vous côté à la place conducteur. Prenez le temps de vous familiariser à cette place. Ecoutez les quelques consignes données par le gentil moniteur du jour qui accepte de vous faire tester la conduite sur son véhicule. L'objectif est limité : trouver le point de patinage, passer la première, débrayer, freiner. Avancer, reculer, tourner. C'est suffisant pour une première séance. Cela peut paraitre peu mais les débuts en conduite demandent un fort niveau de concentration et l'organisme va fatiguer vite.
Bravo vous pourrez fièrement dire au moniteur que vous avez déjà testé de prendre le volant dans des conditions simples. 
Lors de la première séance, il sera question de tester vos notions de trajectoires, et si vous êtes en confiance de passer les rapports sans regarder le pieds et les mains.
Vous débutez donc sereinement. En fonction de vos aptitudes, le moniteur évalue si vous aurez besoin de 20, 25, 30 séances voire davantage.
Cette petite astuce qui consiste à tester en conditions de sécurité va vous faire économiser quelques heures de conduite !

Savoir gérer votre stress

Ne perdez pas tous vos moyens sous prétexte que vous êtes stressé. Il faut absolument savoir gérer votre stress. Vous pouvez, pour ce faire, utiliser des techniques de respiration ou de relaxation conseillées par des professionnels.

Les sportifs compétiteurs ont souvent recours aux techniques de visualisation parce que cela fonctionne bien. La veille, ils visualisent mentalement chaque moment de leur épreuve sportive jusqu'à la victoire.
Vous pouvez également diminuer le stress en vous donnant l'impression de bien maîtriser la situation. Pour réduire le stress lors de votre examen de conduite, vous pouvez, par exemple, demander à passer en dernier afin d'éviter d'avoir trop de monde dans la voiture et de vous sentir jugé ou mal à l'aise au volant.
Si vous sentez la pression monter, joignez les mains comme ci-dessous, fermez les yeux, respirez par le nez et à l'aide du diaphragme comme pour gonfler et dégonfler le ventre.

Pour ma part, nous étions deux. J'ai demandé à passer premier ce qui peut éviter de faire monter le stress même si je suis confiant grâce à la conduite accompagnée et à l'astuce suivante.

Réussir son permis l'appel à un ami

Echanger avec une personne qui s'est déjà présentée à l'exemen du code et du permis est important pour de multiples points.

Partager ses angoisses, il est important de mettre des mots sur les sentiments. Cela permet de formuler ses craintes. Vous pourrez que mieux désamorcer les peurs.

En économie de l'information, la connaissance est quelque chose qui se partage. On apprend dans l'échange. Exprimer ses doutes c'est bien, mais écouter l'autre sera tout aussi bénéfique puisque son expérience va vous permettre de vous projeter sur le déroulement d'une séance. Vous allez pouvoir visualiser un contexte, un déroulement, des situations de conduite ou de consignes données par l'examinateur. Cette projection
va étendre votre champ de connaissance et par la même occasion, votre zone de confort.

L'examiné pourra vous glisser quelques astuces au passage.

L'astuce personnelle que je peux vous partager

D'ailleurs voici une astuce utile pour montrer que je savais ce que je faisais lors de mon examen au permis : 
J'ai 18 ans et quelques jours. Avant même de démarrer, je règle le siège et les rétros. L'examinateur pose quelques questions. C'est un jour de pluie. La buée se dépose sur les vitres. Il demande d'actionner le désembuage arrière. Entre les leçons de conduite accompagnée et l'examen l'auto-école a changé de véhicule que je connais pas. Au lieux de chercher partout un bouton avec un picto que je ne connais pas. J'analyse la question. Est-ce une question éliminatoire ? Non. Aucun examinateur ne va sortir un candidat parce qu'il ne trouve pas le recyclage d'air du premier coup. Je peux souffler.
J'indique que je ne connais pas le véhicule. Je précise que sur celui que j'ai conduit se trouvait à l'emplacement que je désigne avec un signe que je décris en deux ou trois mots et que sur l'ancien véhicule de l'auto-école il me semblait être situé là. Ce temps me permet de regarder les commandes d'habitacle. J'exagère en indiquant un "laissez moi regarder". Je trouve. L'examen peut se poursuivre.

 

Savoir analyser une demande pour en identifier l'enjeu permet de relativiser. Avant l'examen, il est donc important d'avoir à l'esprit que certaines manoeuvres ne sont pas éliminatoires et les identifier. Si vous ne réussissez pas votre créneau du premier coup, ce n'est pas la fin de l'examen.
Si vous ratez une insertion de voie rapide ou effectuez un refus de priorité c'est radical.

 

Savoir dire "je ne sais pas" répondre à la demande ou faire l'effort de la reformuler pour indiquer qu'on l'a comprise ou que l'on a besoin de complément peut être une astuce qui permet de rester dans l'échange avec l'examinateur et d'éviter de monter en pression.

 

Apprendre à anticiper

Je reprends mon cas. L'examen pratique du permis de conduite se poursuit. La buée revient sur les vitres. Je nettoie très régulièrement les vitres pour montrer que je tiens à avoir la visibilité sur ce qui se passe derrière et je pense à faire tous les contrôle rétros.
C'est essentiel pour se situer dans le trafic et ANTICIPER. C'est le mot juste : Conduire, c'est anticiper.

L'expérience est toute autre pour l'autre candidat. Sa vigilence avait du baisser après une demi-heure assis à l'arrière de la voiture d'auto-école. Son examen débute par une ou une manoeuvre simple et il peine déjà. Dans la circulation, il ne réagit pas de suite à l'indication de "on tournera à gauche à la prochaine intersection". Pas grave on prendra la suivante. Cette indication induisait pas moins de sept actions : contrôle-rétro central, contrôle-rétro latéral gauche, clignotant, déport sur la voie de présélection tout en faisant contrôle rétro, contrôle de l'angle mort et tourner. Autre indication, pas plus d'anticipation ce qui ne donne pas confiance dans la capacité d'analyse de la situation du conducteur. Cinq minutes suffiront pour le recaler. Il n'avait pas fait la conduite accompagnée.

Savoir rester humble et apprenant

Ce n'est pas parce que vous avez eu votre code avec moins de deux fautes ou que vous avez six mois de conduite accompagnée derrière vous que vous savez conduire.
Conduire avec la fatigue, conduire sur des longues distances, conduire par faible visibilité, conduire un véhicule lourdement chargé, conduire sur routes enneigées sont autant de situations nouvelles qui demanderont de redoubler de vigilence.

D'ailleurs cela me fait penser à mon rendez-vous des 1000 km de conduite accompagnée. Il s'agit d'une séance de conduite dans le véhicule d'auto-école en présence d'un moniteur et d'un parent. J'y suis allé avec l'a priori que je savais bien conduire. Pourtant le moniteur a lourdement insisté sur les contrôles rétro. Si vous voulez comprendre pourquoi, je détaille l'importance de ces automatismes dans mon article 7 astuces pour réussir son permis de conduire.

C'est une véritable piqure de rappel pour des enseignements qu'on a plus ou moins tendance à oublier suivant les personnes. Sur ce, bonne route !

Publicité de nos partenaires e-commerce :

2,99 €
9,78 €
6,96 €

Norauto : 1 Étui Permis De Conduire Colorpop

Annonces partenaires



Articles en rapport